Webzine sexy pour adultes très coquins

Histoire érotique, conseils sexy pour mieux faire l'amour...

Histoire sexe je lui ai rempli le cul de foutre !


Une petite sortie en boîte ce week-end, une chaudasse vénale qui voulait que je lui paye à boire et la bordille à terminé au bout de mon pic à s’en décrocher la mâchoire !

Si il existe bien quelque chose que je déteste le plus au monde, ce sont les nanas qui se font remarquer en boîte et qui, comme des parasites, s’accrochent à tous les mecs qu’elles croisent pour se faire payer à boire afin de se mettre minable !
C’est quelque chose qui est devenu une sorte de tradition dans le sud de la France, et plus particulièrement dans ce nids à pochtronne qu’est la région du Var !

Un petit week-end de vacances dans le sud pour février et voilà que je tombe encore sur les même bordilles qui pullulent dans les clubs en été.
Ces nanas qui cherchent des mecs pour les entretenir pour la vie, ou pour les faire picoler gratos dans la nuit….Tout ce que je déteste !

Alors, quand une de ces gonzesse, à peine âgée de 23 ans et habillée comme une cagole, s’est approché de moi pour me demander ce que je faisais dans la vie, avant de me demander mon prénom, je me suis un peu amusé.

Je lui ai d’abord dit que j’étais demonte-pneus ambulant, avant de lui prendre de force sa main, et me la foutre sur ma bosse moulée par mon jean serré !
Là elle a un peu sursauté. Comme elle semblait bien emperchée, je lui ai proposé de lui offrir un verre, si elle me foutait la main dans le cale-bard pour me branler en cachette contre le comptoir du bar…et devinez quoi !?

Elle m’a branlé pour un Mojitos !

Je lui ai ramoné le larynx !

Elle semblait apprécier ma grosse bite puisqu’elle en arrivait presque à oublier sa boisson, pour me fixer pendant qu’elle me tâtais les couilles et me branlait !
Chose incroyable même, elle m’a invité à sortir dehors pour aller chez elle, à deux pas de la boite.
J’allais pas dire non, car j’avais déjà depuis plusieurs minutes, comme une envie de lui disloquer la mâchoire avec ma grosse bite et lui remplir le cul de foutre pour la punir d’être une fille si superficielle !

Une fois arrivé chez elle, ma grosse bite et venu détartrer son larynx sous les flashs de mon smartphone qui la prenait en photo, pour votre plus grand plaisir !
Je suis cool, je pense toujours aux lecteurs de FoufouneMag qui adorent mater les cochonnes de mes plans cul, se faire secouer comme elles le méritent avec ma matraque !

Une fois chez elle, c’est direct bite dans la bouche, gorge profonde et pipe de vraie salope excitée de sentir une bonne queue pilonner sa glotte !
Quand je sens qu’elle est prête à se faire fourrer, je la plaque par terre, sur son carrelage comme une chienne en chasse, et je l’encule alors à sec pour une sodomie bien douloureuse histoire de la calmer !
Direct, sans même lui lubrifier son petit trou avec de l’huile d’olive ou de la Margarine.

La truie à tellement couiné pendant que je lui explosait le cul, que ça m’a fait monter direct !
J’ai retiré ma queue de son trou du cul et j’ai giclé dessus comme un porc !

De la vraie baise sauvage !
Je l’ai laissé comme ça quelques secondes, le temps qu’elle reprenne ses esprits et que j’ai le temps de faire une belle photo que vous retrouverez ci-dessous !!!!!
Je me suis rhabillé et je me suis cassé alors qu’elle est partie dans sa salle de bain pour se laver le cul et le foutre qui en dégoulinait !!!

D'autres textes sexy :